Media Coverage
Agence D'Information Du Burkina
February 22, 2018

Burkina's Information Agency interviews Estelle Plat, IPA Country Director Burkina Faso and Mali. She explained IPA’s findings that simply changing the timing of when farmers are offered the opportunity to buy seeds and fertilizer can make a difference in whether they do: "If we approach producers when they have liquidity in hand [right after the previous harvest], they are able to pay for the inputs and invest them. It has a lot more impact than the subsidized prices." The findings point to the need for all actors in the sector - producers, NGOs, Government - to work together in order to avoid wasting time, effort and money.

L'Agence d'Information du Burkina interviewe Estelle Plat, Directrice Pays IPA Burkina Faso et Mali. Elle explique que les résultats trouvés par IPA démontrent que changer le moment où l'on offre l'opportunité aux agriculteurs d'acheter des semences et des engrais peut faire la différence :  «Si nous approchons les producteurs au moment où ils ont la liquidité en main, ils sont en mesure de payer les intrants et les investir. Ca a beaucoup plus d’impact que les prix subventionnés». Cela soulève la nécessité pour tous les acteurs (producteurs, ONG, Gouvernement) d’œuvrer à une synergie d’actions pour éviter les pertes de temps, d’efforts et d’argent.